Un bar à chlorophylle chez soi. Credits photos : editioncompagnie.fr
Un bar à chlorophylle chez soi. Credits photos : editioncompagnie.fr

Ouvrez un bar à plantes dans votre salon pour vous ressourcer, c’est la nouvelle tendance. Un petit espace vert pour mettre en scène les végétaux et cultiver son jardin intérieur.

La décoration végétale urbaine redonne de l’enthousiasme. Dédier quelques mètres carrés aux plantes chez soi permet de s’immerger dans une ambiance nature chic et zen à la fois. Si pendant des années, le ficus dans un coin de la pièce était de rigueur, aujourd’hui il laisse volontiers sa place à une kyrielle de végétaux. Les pots se pendent, s’accrochent, s’entremêlent, s’harmonisent pour donner un supplément d’âme à un intérieur. Les citadins sont toujours en quête d’un peu de verdure et de nature et certains designers ont tout prévu comme Jean-François Bellemère de chez Compagnie. « La collection «Mobilier cultivé» a justement pour intention de pallier le manque de verdure dont nous pouvons manquer dans nos vies citadines, en installant la végétation au cœur même de nos habitations. »

Un bar à plantes chez soi - credits photos : editioncompagnie.fr
Un bar à
plantes chez soi – credits photos : editioncompagnie.fr

Lorsque le froid nous retient dans nos maisons ou appartements, la présence d’un mini-jardin d’hiver nous donne la sensation d’être déjà un peu dehors. Les plantes sont bonnes pour la santé. Des études ont montré que nous pouvions retrouver un certain dynamisme, juste en mettant des plantes autour de nous. Leur présence dans nos espaces de vie purifie l’air et apaise les sens. Le stress ou la mauvaise humeur, s’estompent plus facilement dans un environnement avec des plantes. Même le pouvoir de concentration et la mémoire en bénéficieraient.

Des plantes exotiques ou colorées

C’est le moment de partir en quête de verdure. Il y en a pour tous les goûts. On peut composer son bar avec des plantes vertes, des plantes grasses et des plantes fleuries. On peut introduire une espèce originale comme une plante carnivore, un bonsaï ou un cactus. Si vous voulez parfaire ce tableau en ajoutant quelques petites touches de couleurs : une orchidée ou des broméliacées peuvent trouver leur place. Certains choisissent même d’avoir un potager intérieur pour mêler l’utile à l’agréable.

Du vert contre la pollution

Des plantes peuvent faire office de véritables stations d’épuration contre les polluants de l’air intérieurs qui ont été recensés par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset). Aglaonéma, chlorophytum, ficus, lierre, azalée, philodendron, Gerbera, fougère, chrysanthème, entre autres, sont autant d’alliés pour purifier notre air.

Avec vue sur le balcon

Comme il fait froid, vous regardez votre balcon de l’intérieur. Vous pouvez là aussi créer un bar vert avec des plantes résistantes au froid. Et si vous voulez des plantes vivaces, optez pour les bruyères d’hiver ou les hellébores qui seront sublimes dans des jardinières ou des pots. Ou encore, pour du jaune, bleu, orange, rouge, violine, rose… privilégiez les primevères ou les pensées.