Les toiles de parasol sont mêmes utiles en hiver
Les toiles de parasol sont mêmes utiles en hiver

Parasols, voiles d’ombrage, pergolas et autres créations rivalisent d’esthétisme et d’originalité pour vous protéger du soleil.

Le vieux parasol a-t-il encore de beaux lendemains devant lui ? Modernisé, remis au goût du jour, oui. Mais il n’est plus le seul à prendre pied dans nos jardins ou sur nos terrasses, pour protéger du soleil un repas, des enfants qui jouent, ou encore un moment de détente à l’exté- rieur. Les voiles d’ombrage ont déjà eu vent du changement, les pergolas séduisent désormais les particuliers. Et quelques initiatives malignes font leur apparition.

Parasols et toiles d’extérieur

La notoriété du linge basque n’est plus à faire. La société Artiga, implantée dans le Sud Ouest à Magescq (40), est spécialisée dans les toiles basques et les accessoires pour la maison. Artiga propose depuis quelque temps une collection « outdoor » (voir photo ci-dessus). « Des voiles d’ombrage et des parasols que l’on a développés par rapport aux attentes d’un public qui veut se protéger à la fois du soleil, de la lune et des intempéries », explique-t-on chez Artiga. L’entreprise est labellisée « Origine France garantie ». Les toiles sont 100 % acrylique et imputrescibles. Les tissus sont vendus au mètre aux particuliers, qui peuvent ainsi les installer à leur guise : sur une pergola, des mâts, de la végétation. Artiga propose également toute une collection de parasols répondant à son code couleur, très représentatif des traditions du linge basque.

Pergolas, l’option modulable

De nombreux fabricants d’abris de jardin proposent aux particuliers des pergolas. Ces structures en bois peuvent ainsi être produites sur mesure, à la demande. Toutefois, il convient de bien choisir ce que l’on mettra dessus, afin de trouver l’ombre bienfaisante. Une règle : faire en sorte que l’eau ne puisse pas stagner sur le dessus. Ainsi, pas de structure plate, en bois, en tôle ou tout autre matériau. Les fabricants, qui précisent que les pergolas ne sont pour la plupart pas destinées à être couvertes, conseillent ainsi d’y faire grimper des plantes (lire la page sur les plantes grimpantes), ou encore d’y fixer des canisses, un voilage. Et pourquoi pas, même, des lames de bois pivotantes.

Parasols et Dordinette
La Dordinette

La « Dordinette », le deux en un

Un repas pris dehors aux beaux jours est encore meilleur s’il est suivi d’une petite sieste à l’ombre. La société Robert Léglise, installée à Cestas (33), fabrique depuis 1962 des abris de jardin en bois, des pergolas… Sa dernière création a été appelée « Dordinette ». Son nom résume assez bien sa destination. Le principe est simple, c’est celui du deux en un. Une première configuration permet à plusieurs personnes de déjeuner sur une table de piquenique en bois, avec, au-dessus de la tête, un toit, en pin issu des forêts landaises. Puis il suffit de dévisser deux poignées pour transformer cet espace repas en coin repos.

A partir de 1 600 €. Robert Léglise, 13, chemin Lou-Tribail, à Cestas (33).
Tél. 05 56 68 00 36. www.robertleglise33.fr

Hissez les voiles de la mer au jardin

Les marins et leur matériel sont sans cesse confrontés aux éléments. Les voiles d’ombrage fabriquées par la société rochelaise Espritvoiles s’inscrit dans cette volonté d’apporter le maximum de protection. Ses produits sont directement inspirés du monde de la plaisance. Ainsi les voiles sont toutes montées sur enrouleur, ce qui permet de ranger la voile quand il ne fait pas beau, ou dès que l’ombre n’est pas nécessaire ou souhaitée. Le tissu, en acrylique, est traité anti-UV et déperlant. « Nos produits ont une grande résistance aux intempéries », explique Sylvie Jaouen depuis La Rochelle. Chacune des toiles d’ombrage est unique, car réalisée sur mesure à la demande des clients.

Espritvoiles, 67, rue Émile-Normandin, à La Rochelle (17). Tél. 06 33 18 14 47. www.espritvoiles.fr