Portrait-robot de la maison individuelle 2017
Portrait-robot de la maison individuelle 2017

A quoi ressemble la maison neuve type en 2017? Entre tendances, souhaits des acquéreurs et contraintes urbanistiques, les constructeurs girondins donnent des éléments de réponse.

Architecture de la maison individuelle : entre rêve et compromis

Officiellement lancés en 2010 avec l’app. Elles s’affichent souvent en tête de gondole des propositions des constructeurs : les belles villas contemporaine dotées de toit-terrasse et de grandes ouvertures, au design épuré et aux couleurs sobres, font rêver nombre de futurs propriétaires. Une tendance que confirme Véronique Menzato, gérante des maisons Quadri. « Les gens recherchent du très contemporain, avec des nuances de gris tant dans les menuiseries que les enduits extérieurs, ainsi que des tuiles grises, bien que les communes aient de plus en plus tendance à les interdire ». Car la réalité est souvent plus pragmatique. « Il faut composer avec les règles d’urbanisme, les spécificités des terrains et les budgets des acquéreurs. Ce que nous réalisons, ce sont des maisons certes dans la tendance, mais avant tout fonctionnelles, économes en énergies et répondant aux contraintes imposées », explique t-on a la direction commerciale du groupe HDV.

Des aménagements intérieurs bien pensés

Qui imaginerait aujourd’hui construire une maison sans suite parentale ? Associant une chambre à une salle d’eau voire un dressing, cette pièce est devenue un must. « Depuis 5 ans environ, c’est une demande systématique », note Véronique Menzato. Un constat partagé au sein du groupe HDV « L’isolement des parents est devenu incontournable. Sur une maison de 100m2, il y a toujours une suite de 20m2 ». Voire même deux espaces nuits séparés. « C’est une tendance que nous enregistrons de plus en plus, notamment sur les maisons de plain-pied. On voit également des demandes croissantes pour une salle d’eau commune aux enfants entre deux chambres. », constate Ludovic Borgella, directeur commercial de Nicolas Constructions. Ce dernier remarque aussi que de plus en plus de clients anticipent l’avenir « Les clients pensent à demain, ou à leurs parents âgés. Dans des maisons à étage, ils n’hésitent pas, quitte à sacrifier un peu d’espace de vie, à conserver une chambre avec salle d’eau en rez-de-chaussée ».

Des projets personnalisés

Si les tendances convergent, pas question pour autant d’avoir le même projet que son voisin. La tendance est clairement au sur-mesure. « C’est d’ailleurs ce qui fait la force des petits constructeurs. Nous travaillons uniquement de cette manière avec un bureau d’études intégré », précise Véronique Menzato. Les « grands » du secteur, comme le groupe HDV, s’inscrivent dans cette même logique : « Nos clients viennent nous voir aujourd’hui non pas pour acheter une maison mais construire un projet répondant à un budget. L’essentiel des maisons que nous construisons sont personnalisés ».

Surtout, les constructeurs anticipent de plus en plus. « construire une maison est source d’inquiétude. Notre valeur ajoutée repose sur la capacité à proposer des solutions et des prises en charge pour tous les besoins, mais aussi d’accompagner nos clients à chaque étape, du dépôt du permis de construire jusqu’à la livraison de la maison » , conclut Ludovic Borgella.