État des lieux de la construction de maisons neuves en Gironde.
État des lieux de la construction de maisons neuves en Gironde.

A l’occasion du Salon de la Maison neuve de Bordeaux, qui se tiendra les 11 et 12 février prochains, Jonathan Prévereaud, Président de l’Union LCA-FFB Nouvelle Aquitaine dresse un état des lieux de la construction de maisons neuves en Gironde.

Comment se porte le marché de la maison neuve en Gironde?

Jonathan Prévereaud, Président de l’Union LCA-FFB Nouvelle Aquitaine
Jonathan Prévereaud, Président de l’Union LCA-FFB Nouvelle Aquitaine

Jonathan Prévereaud : Mieux. Après des années très compliquées, le marché est reparti à la hausse, porté par les trois facteurs clés que sont les taux d’intérêt bas, un excellent PTZ qui a permis de financer de nombreux projets et un dispositif Pinel dont la stabilité rassure les investisseurs. A fin juillet 2016, le nombre de logements mis en chantier a augmenté de 4% en Gironde. Autre facteur éloquent, le nombre de PTZ a enregistré une hausse de 50 à 60% par rapport à l’année précédente, permettant aux primo-accédants d’être massivement de retour sur le marché.

La tendance est donc à l’optimisme chez les professionnels de l’immobilier et de la construction.

Quel budget faut-il aujourd’hui pour acquérir une maison neuve en Gironde ?

J.P. : Tout dépend du secteur, le coût du foncier faisant largement varier les budgets. Par exemple sur le Bassin d’Arcachon, il faut compter au moins 400000 euros pour un projet sur Andernos, Gujan-Mestras contre 250000 euros en se retirant sur Biganos, Audenge, voire Mios ou le Barp, deux communes dynamiques qui connaissent une forte demande.

Sur Bordeaux Métropole, les communes de la rive droite (Floirac Bassens, Carbon Blanc) permettent encore de réaliser une opération entre 250000 et 300000 euros. Coté rive gauche (Mérignac, Le Haillan, Pessac), il faut compter au moins 100 000 euros supplémentaires pour un terrain de ville.

L’axe Bordeaux-Libourne, à condition d’être proche de l’A89, fonctionne également bien pour des ménages ayant des budgets entre 200000 et 250000 euros. Le PTZ et les taux bas rendent ces projets particulièrement intéressants pour les primo-accédants. qui constituent une part essentielle de notre clientèle.

Comment envisagez-vous l’année 2017 ?

J .P. : De manière positive. Tous les indicateurs sont au vert : le dispositif Pinel et le PTZ sont maintenus en 2017 et les taux d’intérêt, même s’ils augmentent légèrement, vont rester à des niveaux très intéressants. Les conditions sont donc favorables pour concrétiser un projet de construction. En revanche, notre crainte porte sur le nouveau PLU 3.1 qui va entrer en vigueur sur Bordeaux Métropole. Celui-ci réduit de manière importante les droits à construire sur certains terrains et interdit les extensions en limite de propriété. Sur un secteur attractif et en forte demande, à l’heure ou il est important d’adapter le parc immobilier aux nouveaux usages et de limiter la consommation de foncier, c’est regrettable.

A savoir : 9ème salon de la Maison Neuve

C’est le rendez-vous incontournable pour tout projet de construction de maison individuelle. Le salon de la Maison neuve, organisé par l’Union LCA-FFB, se tiendra les 11 et 12 février au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac (Hall 1).

Avec une soixantaine d’exposants, ce salon constitue pour les acquéreurs et les investisseurs l’opportunité de rencontrer sur un seul lieu l’ensemble des professionnels associés à un projet de maison individuelle (constructeurs de maisons individuelles, aménageurs-lotisseurs, banques et organisme de financement, cabinets de conseil).

Le salon de la Maison neuve propose également plusieurs conférences et ateliers thématiques, la visite des maisons du village Homexpo, des présentations de projets en immersion virtuelle ainsi qu’un village « Technicité et Construction », consacré la découverte des matériaux, procédés et technologies de la construction.

Nouveauté, cette 9e édition proposera un espace « terrain à bâtir », proposant plusieurs terrains libres de tout constructeur.

Dans un contexte porteur et favorable à l’acquisition, 3000 visiteurs sont attendus samedi 11 et dimanche 12 février de 10h à 18h (entrée libre).

www.salondelamaisonneuve.com