Crédences de cuisine - Credits photos : C-MACREDENCE
Crédences de cuisine - Credits photos : C-MACREDENCE

Les crédences se permettent tout. Leur rôle de protection est largement dépassé par la fantaisie. C’est l’ingrédient final qui donnera la saveur à votre cuisine.

Située entre le plan de travail et les meubles hauts, la crédence sert à protéger les murs des projections et autres salissures. Déclinées en une multitude de matières, de coloris et de hauteurs, certaines vont même jusqu’à intégrer un éclairage ou des accessoires de fixation pour les ustensiles.

Crédences de cuisine - Credits photos : C-MACREDENCE
Crédences de cuisine – Credits photos : C-MACREDENCE

Les combinaisons sont infinies. Naturellement, on a tendance à harmoniser la crédence avec son plan de travail, mais plus forcément. Les décorateurs d’intérieur n’hésitent pas à trancher, quitte à la transformer en rouge, en orange ou en vert pomme, à condition que le reste du décor soit sobre.

Façon carreaux de ciment ou esprit béton, les concepteurs rivalisent d’idées pour imaginer des modèles originaux. Détail essentiel dans la cuisine, la crédence permet de sublimer le plan de travail et occupe aujourd’hui une place de choix dans l’aménagement de la cuisine.

 

Crédences magnétique, frisée ou lumineuse

Pour créer une cuisine originale, la crédence aimantée permet d’écrire votre liste de courses, votre recette du jour mais aussi d’y accrocher des photos, des pense-bêtes et autres souvenirs. Vous pourrez nettoyer la surface facilement à l’aide d’un chiffon adapté.

Cette autre crédence ne se voit pas chez tout le monde. Et pour cause, c’est vous qui la personnalisez entièrement en choisissant la frise qui s’harmonisera avec votre décoration.

Enfin, pour cuisiner de bons petits plats sur votre plan de travail, faire vos sauces ou éplucher les légumes, rien de tel qu’une crédence lumineuse avec néons intégrés. Une composition ingénieuse conseillée avec un plan de travail blanc qui reflétera davantage la lumière.

De toutes les matières

Très répandu grâce à un excellent rapport qualité-prix, le stratifié imite à la perfection de nombreux effets de matière. Le verre, quant à lui, design, résistante et facile à nettoyer, apporte luminosité, brillance et effet de profondeur. De plus, il se décline en plusieurs couleurs. La céramique offre le charme et les propriétés d’une matière naturelle. La résistante en plus.

La résine minérale, soyeuse au toucher, résistante aux taches, elle se nettoie simplement. Et puis, comme toutes les crédences sans joints apparents, c’est un choix judicieux en termes d’hygiène.

La crédence en quartz offre une excellente résistance aux rayures ainsi qu’aux taches grâce à sa surface non poreuse. En miroir, elle joue le trompe-l’oeil pour donner l’illusion d’agrandir la cuisine. Et ça marche.

Dosseret ou fond de hotte ?

Outre son rendu esthétique, la crédence participe au côté fonctionnel de la cuisine. Dans cet esprit, vous pouvez décider d’habiller le mur sur toute sa hauteur entre le plan de travail et les meubles hauts, ou simplement sur une partie. Le dosseret est une option : haut de 5 à 15 cm, c’est en quelque sorte le modèle réduit de la crédence. Le fond de hotte se limite, quant à lui, à la zone de cuisson. Souvent en inox, Inusable, incassable, il ne craint pas la chaleur et apporte une touche professionnelle, actuellement en vogue, à la cuisine. En décoration, il se marie avec toutes les matières, les styles et les couleurs de la cuisine.

Solution d’aménagement en plus

Pour optimiser la crédence d’une cuisine, l’aménagement le plus classique consiste à fixer une ou plusieurs barres de suspension le long du mur. Superposées ou juxtaposées, elles permettent d’accrocher fouet, louche, écumoire ou râpe, mais aussi nombre d’accessoires bien pratiques comme un porte-livre, un porte-rouleau, une planche à découper, des petits paniers, un porte-couteaux. Bref, tout ce dont on a besoin au quotidien. Les barres sont parfois remplacées par des glissières en aluminium directement placées sous les meubles hauts ou à mi-hauteur. Une solution élégante quand les profilés sont très fins.

A savoir : crédence nouvelle génération

Le verre de synthèse (polycarbonate) est utilisé pour les crédences en couleur ou personnalisées. Son rendu est brillant avec des reflets. Réputé pour ses propriétés de résistance et de transparence, ce matériau est une alternative au verre traditionnel. C’est ce qu’explique Marc Balzer de la société C-macrédence.

« La crédence fait 3mm d’épaisseur, elle est transparente à l’origine. Nous imprimons directement sur la face arrière, puis posons un film de lamination blanc qui a pour objectif d’opacifier la crédence et d’empêcher le contact direct entre la colle silicone et les encres. La face avant de notre polycarbonate est traité anti-UV, anti-abrasion et anti- tag. De ce fait, votre crédence ne jaunit pas dans le temps et permet un entretien facile et sans effort. »

Pour un rendu mat, mieux vaut choisir l’aluminium composite. « Cette matière est davantage utilisée pour des effets réalistes de textures et de matières », poursuit le concepteur. Même si la tendance va vers le gris, blanc, taupe, magnolia ou carrément noir mat, ces deux types de supports se déclinent de toutes les couleurs, sur mesure et personnalisables à l’infini.

Possibilité de faire son devis en ligne sur :
www.c-macredence.com