Les Castors Landais, la coopérative de construction de logements à bas coût, qui a modelé de nombreux quartiers de la ville de Mont-de-Marsan

“La ville de Mont de Marsan n’aurait jamais été ce qu’elle est sans la Coopérative des Castors Landais après 65 ans d’activité”, explique Maïté Berthod présidente depuis le décès de M. René Batby en 2014, après avoir été durant de longues années administratrice déléguée du Conseil d’Administration et ancienne salariée de la coopérative landaise.

L’accession à la propriété à prix modéré

Cette initiative lancée par Charles Lamarque Cando, alors député des Landes avant de devenir maire de Mont-de-Marsan de 1962 à 1983, a souhaité répondre à la question du logement après la Seconde guerre mondiale, en plein baby-boom, par la construction de maisons familiales et de pavillons à loyer modéré. Afin de limiter les coûts de construction et permettre aux familles modestes d’acquérir leur propre toit, les maisons sont toutes construites sur le même plan.

Dans les quartiers Barbe d’Or, la Sablière, Briole, Saint-Médard, le Pasquès, Maumus-Majot, ainsi qu’à Saint-Pierre-du-Mont et sur d’autres communes de l’agglomération montoise, ce ne sont pas moins de 3 500 maisons individuelles qui ont été construites depuis six décennies.

“Aujourd’hui, on estime que plus de 10 000 personnes, soit près de 30 % de la population montoise, vit dans une de ces villas de 3 à 6 pièces, détaille Maïté Berthod. C’est un succès inégalé ! Il est impossible de trouver ailleurs un modèle d’accession à la propriété de maisons individuelles semblable à celui de la coopérative des constructions les Castors Landais de Mont-de-Marsan”.

Soucieuse de loger les familles les plus modestes avec des maisons à la fois simples et coquettes, la coopérative Les Castors Landais propose des prix inférieurs de 20% à ceux du marché. Ils comprennent non seulement le terrain, la maison, les frais techniques, mais surtout, tous les autres frais comme les taxes de plus en plus lourdes, les branchements, l’assurance-dommage, etc.

De plus, son action en faveur du logement pour tous a permis de donner du travail aux artisans locaux sur trois générations. Payés comptant, ceux-ci bénéficient de plus de l’unité de chantier des constructions.

La constitution de nouvelles réserves financières

Mais depuis, la donne en matière de logement a quelque peu changé.

Face à l’augmentation du prix du mètre carré de terrain et des taxes, ainsi qu’à la mise en place de nouvelles réglementations toujours plus contraignantes, l’activité de la Coopérative des Castors Landais diminue. Désormais, elle ne pourra plus construire à Mont-de-Marsan dont le PLU prévoit de construire 40 logements à l’hectare dont 20% de logements sociaux, augurant  » la ville sur la ville ».

Mais les Castors Landais ne baissent pas les bras, au contraire, ils investissent dans des réserves foncières à Campet-et-Lamolère et Laglorieuse, toutes les deux situées à moins de 10 minutes de Mont-de-Marsan.

Aujourd’hui encore, la coopérative construit une dizaine de maisons par an, à des prix toujours imbattables.

Castors Landais
Adresse : 6 Place Saint-Roch, 40000 Mont-de-Marsan
Téléphone : 05 58 75 05 85
Mail : lescastorslandais@orange.fr