Texte et photo : Jean-Pascal Videau

À Langon et autour, les biens qui respectent le prix du marché se vendent désormais rapidement, à savoir en deux ou trois mois. Dans le centre-ville, les maisons sont rares et se négocient plutôt à partir de 250 000 €, souvent par des retraités qui vendent leur grande propriété à la campagne pour se rapprocher des commodités de la ville, commerces, transports… C’est le cas pour cette maison de 130 m² sur une parcelle de 500 m², vendue par Bedin immobilier à 230 000 €, avec probablement 40 000 € de travaux. Pour les belles maisons en pierre dans la campagne alentour, les prix peuvent être supérieurs en fonction des prestations : une très belle maison en pierre de 227 m² sur un terrain de 2 300 m² s’est vendue 340 000 € à Saint-Pierre-de-Bat, à des retraités venus d’une autre région. Pour les primo-accédants, la périphérie langonnaise offre des pavillons récents à 180 000-200 000 €, comme cette maison de 109 m² sur 1 100 m² de terrain, à Roaillan, vendue 190 000 €.