Investir dans la pierre, un bon plan ?
Investir dans la pierre, un bon plan ? PHOTO SERVICE COMM - PORT DE PLAISANCE DE LR VIA WIKIMEDIA COMMONS

Le succès du dispositif d’investissement locatif dans le neuf ne désemplit pas. Avec la loi Pinel qui brandit des promesses d’avantages fiscaux, investir dans la pierre aujourd’hui pour consolider son patrimoine de demain est devenu une réalité.

Il y a deux ans, le marché du neuf n’avait pas le vent en poupe auprès des investisseurs. « Il subissait la mauvaise presse de la loi Duflot. Depuis l’arrivée de la loi Pinel [introduite par la loi de finances de 2015, NDLR], le marché du neuf remonte », souligne Yohan Richard, conseiller en gestion de patrimoine au sein d’ID Patrimoine.

D’ailleurs, lorsque les professionnels de l’immobilier sondent ce marché, ils sont unanimes, « les taux d’emprunt bas et la réduction d’impôts sont des leviers indéniables pour se constituer un patrimoine ».

Qu’ils soient jeunes et qu’ils aient envie de commencer à investir pour leur avenir, qu’ils soient plus âgés et qu’ils pensent à capitaliser pour leur retraite, le portrait-robot de ces investisseurs est aujourd’hui aussi large que varié. « Aujourd’hui, l’immobilier est le meilleur moyen de se constituer un patrimoine », assure Yohann Richard.

Pierre feuille Pinel !

Le dispositif Pinel ouvre la porte à une réduction d’impôts calculée en fonction du prix d’achat du logement neuf [ou réhabilité pour atteindre les performances techniques du neuf, dans la limite d’un double plafond de 300 000 euros et 5 500 euros le mètre carré, NDLR]. Oscillant de 12, 18 ou 21 %, l’avantage fiscal se conjugue au prorata de la durée de location, laquelle peut-être de 6, 9 ou 12 ans. Le loyer ne doit pas dépasser certains plafonds fixés selon la zone où se situe le bien.

« La loi Pinel offre la possibilité de mettre un ascendant ou un descendant (hors foyer fiscal) dans le logement que l’on vient d’acquérir. Mais cette durée-là n’est pas prise en compte pour la durée d’engagement de la location », met en garde l’un des spécialistes.

Envisager d’utiliser ce dispositif uniquement sous le prisme de l’avantage fiscal est une erreur. « Il convient de rester prudent sur l’emplacement du bien », précise un agent immobilier du centre de La Rochelle.