logements

Cités universitaires, foyers, chambres indépendantes, appartements privés : les modes d’hébergement destinés aux étudiants sont nombreux. Encore faut-il pouvoir se les offrir ? Quels sont les logements les mieux adaptés selon votre budget ?

Si vous avez un tout petit budget

Il existe des modes d’hébergement économiques, adaptés aux budgets extrêmement serrés, à savoir : les logements solidaires.
Concrètement un organisme met en relation des étudiants aux ressources modestes, avec des personnes âgées vivant seules. La personne âgée met à disposition de l’étudiant une chambre, en contrepartie, l’étudiant assure une présence rassurante et participe à la vie courante.
En Gironde, c’est l’association Vivre avec accompagnée par Aquitanis (Office public de l’habitat de la CUB) qui met en place ce projet.

Il existe également des associations comme Ensemble2Générations et LePariSolidaire .
Si votre budget est limité

Les résidences et foyers universitaires

Si vous avez moins de 26 ans au 1er octobre et que vous êtes inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ouvrant droit au régime de la Sécurité sociale (comme la fac par exemple), vous pouvez prétendre à occuper une chambre dans une des résidences universitaires gérées par le Crous. Pour cela, vous devez constituer un dossier social étudiant, avant le 30 avril de préférence pour obtenir un logement au premier tour. Les retardataires ou ceux qui n’ont pas eu de logement attribué doivent s’inscrire sur liste d’attente à partir du lundi 25 juin 2012.
Par ailleurs, les Crous affichent régulièrement des petites annonces de particuliers, proposées en exclusivité et sans frais d’agence.

Bon à savoir : pour obtenir le Label Crous, les propriétaires s’engagent à respecter une charte mentionnant la non-discrimination. Vous trouverez ces annonces sur lokaviz la centrale du logement étudiant.

Pour les foyers étudiants, ils sont gérés par des fondations ou des associations privées, à caractère religieux et/ou international. Leurs prix sont variables et dépendent essentiellement de leur localisation : comptez entre 250 et 500 € par mois pour une chambre meublée. La plupart d’entre eux sont regroupés au sein de l’Union nationale des maisons d’étudiants (UNME) : www.unme-asso.com.

Si vous avez un budget plus important

Les résidences étudiantes privées
Les résidences étudiantes privées proposent la location de chambres meublées pour des prix s’approchant souvent de ceux pratiqués dans le secteur locatif privé. Mais, attrait non négligeable, celles-ci mettent à votre disposition de véritables services : gardien, local à vélo, laverie, snack, ménage, Internet (etc.) Elles reçoivent beaucoup plus de demandes qu’elles n’ont d’offres. Il faut donc s’adresser à elles bien avant la rentrée pour espérer disposer d’un logement.

Le studio individuel
C’est le mode d’hébergement rêvé des étudiants puisque disposer d’un studio offre une indépendance totale et un calme appréciable pour étudier. Mais cette liberté a un prix ! Pour un studio, vous devez débourser autour de 350 € à Bordeaux, 320 € à Pau et de 500 € à 900 € à Paris. L’addition peut donc s’avérer lourde à la fin du mois, sachant que viennent se greffer d’autres frais comme les charges, l’électricité, le téléphone etc.

La colocation plébiscitée !
La raison principale à ce véritable engouement ? La motivation économique : le m² d’un 3 pièces en colocation coûte un tiers de moins que celui d’un studio !

Parmi les bons plans possibles pour la colocation, la location d’un meublé, car le bail n’est que d’une durée d’un an. Le revers de la médaille c’est que ces locations sont souvent de petits appartements ne pouvant être guère loués à plus de 2 personnes.

Autre solution, le parc HLM. En effet, les organismes HLM peuvent louer pour une durée d’un an renouvelable des logements, meublés ou non, à un ou plusieurs étudiants ou personnes titulaires d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. C’est le cas par exemple de la société Domofrance. Elle possède en effet, 579 logements étudiants sur la Gironde, dont une partie sont de grands appartements (T5 et T6) destinés à la colocation.

Ces différents sites mettent en relation ceux qui cherchent une colocation avec ceux qui en proposent une : Appartager.com , colocation.fr , sudouest-immo.com ou encore kel-koloc.fr

Réalisé en collaboration avec Studyrama