Étant la ville la plus proche de Bordeaux sur l’axe principal du bassin d’Arcachon, Andernos remporte un vif succès.

« La commune attire les gens qui ont une activité professionnelle sur Bordeaux et qui veulent être au plus près de la Métropole sans vouloir ou pouvoir y habiter », explique Yseult Van Deth, d’Andernos Immobilier. De plus, Andernos dispose d’un lycée et est connue pour être l’une des villes, si ce n’est la ville, la plus animée du Bassin à l’année. Sans oublier l’attrait de l’aéroport, « en effet, nous voyons certains particuliers qui continuent à travailler à Paris et font l’aller-retour toutes les semaines. J’ai même eu l’exemple de personnes qui travaillent à la British Airways à Londres et qui vivent à Andernos parce que ça leur coûte beaucoup moins cher de vivre en France, avec la qualité de vie qu’offre le bassin d’Arcachon. » Ces particuliers profitent de la liaison directe qui existe entre Bordeaux et Londres et qui tend même à se développer.

Arcachon 29 novembre 2012 Congres Mondial de l'Huitre Sortie en Mer des Ostreiculteurs étrangers, visite des parcs ostreicoles IMMOBILIER VILLAS CAP FERRET BASSIN - David Thierry ( Arcachon )

Avec l’écroulement des prix en 2008, la professionnelle d’Andernos confirme, « les gens qui ont acheté à cette époque continuent de vendre à perte, même si globalement, il faut reconnaître que les prix restent chers. Une même maison peut varier entre 250 000 et 1 millions d’euros selon son emplacement. » Et dans la même ville, l’écart est de un à cinq. « Trop souvent encore, les propriétaires surestiment la valeur de leur bien, regrette Yseult Van Deth. Ils font l’erreur de tester eux-mêmes le marché en mettant leur annonce sur Internet et ils se trompent. Ils perdent du temps. »