Texte et photo : Bruno Fay

LE CENTRE-VILLE S’EMBELLIT
L’hypercentre de Bayonne se partage de part et d’autre de la Nive en deux quartiers bien distincts. D’un côté le Grand Bayonne, où les prix oscillent dans l’ancien entre 2 600 et 3 300 €/m². De l’autre, le Petit Bayonne, avec des prix plus accessibles de 2 000 à 3 000 €/m². La différence tient essentiellement à la qualité des appartements. Une vaste opération de requalification et d’embellissement des espaces publics est en cours dans le Petit Bayonne, mais les logements restent encore le plus souvent vétustes, et nombre d’immeubles insalubres nécessitent des opérations de curetage (démolition partielle).

DU NEUF AUX ARÈNES
C’est le quartier le plus cher de la ville et le plus prisé pour son cadre de vie à deux pas du centre. Des villas 1930 et des demeures fin XIXe siècle y côtoient des résidences de standing noyées dans la verdure. Dans l’ancien, il faut compter entre 3 000 et 4 000 €/m² pour un appartement et à partir de 800 000 € pour une maison. Reste un souci : la rareté de l’offre. Dans le neuf, les occasions sont plus fréquentes. BHL Promotion s’apprête par exemple à livrer, avenue Dubrocq, une résidence de 17 appartements de standing au prix moyen de 5 300 €/m².

MUTATION RIVE DROITE
La rive droite est en pleine mutation. Plusieurs opérations majeures sont en cours : l’arrivée du Tram’bus rue Maubec, la zone Anru (TVA à 5,5 % dans le neuf) et le chantier du pôle d’échanges multimodal autour de la gare. En conséquence, Saint Esprit connaît un engouement sans précédent. Les occasions sont nombreuses dans l’ancien, avec des prix entre 2 000 et 2 900 €/ m², selon l’état du logement. Dans le neuf, le prix moyen d’un appartement avec parking varie de 3 600 à 3 900 €/m². Pour trouver moins cher, il faut s’orienter vers le quartier SaintCroix, où les prix oscillent entre 1 600 et 2 600 €/m².

DU CHOIX À MARRACQ
Proche du centre ville et au calme, le quartier Marracq offre des conditions de vie comparables à celles des Arènes, mais à un prix plus accessible. Dans l’ancien, le prix des appartements oscille en effet entre 2 500 et 3 000 €/m². Marracq présente surtout l’avantage de compter un plus grand choix de logements neufs commercialisés autour de 5 000 €/m². Le groupe Pichet réalise par exemple, au 9, avenue du 8 Mai 1945, une résidence d’une vingtaine de logements vendus autour de 4 500 €/m² : à partir de 215 000 € pour un T2 de 48,50 m², 280 000 € pour un T3 de 62 m² et 507 000 € pour un T4 de 107 m².