TEXTE : CLÉMENCE CALDERON | PHOTOS : Stéphane Klein

Dans l’agglomération de Périgueux, les communes de Bassillac-et-Auberoche et de Boulazac-Isle-Manoire se démarquent en termes d’attractivité grâce notamment à une fiscalité avantageuse. Avec 24,76 % en 2018, Boulazac affiche un taux de taxe foncière eu élevé, tout comme Bassillac-et-Auberoche, dont la fiscalité locale ne dépasse pas 300 € par habitant et par an.
Le prix du terrain constructible tourne autour de 20 €/ m² dans les deux communes. Attirant. Ce sont 80 permis de construire qui ont été délivrés pour l’année 2018 par Bassillac-et-Auberoche.
Les deux communes sortent également du lot parce qu’elles offrent des services et des commerces de proximité et qu’elles sont longées, au sud, par l’autoroute 89.

À Boulazac, plus de 123 terrains constructibles composent le futur lotissement des Terrasses du Suchet 3, au sein du quartier Lucien-Dutard.